COMPLEXE MONUMENTAL DE SAN PIETRO ET MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE

Construit au XIIe siècle dans une zone hors de l’enceinte des murs, l’hôpital de Jérusalem et l’église voisine du Saint-Sépulcre ont été le siège, de sa construction jusqu’en 1798, de l’Ordre des Chevaliers de Jérusalem également connu sous le nom de Chevaliers de Malte. . Au XIVe siècle, il exerçait la fonction de Grand Prieuré de Lombardie qui était responsable du contrôle de l’Ordre dans le nord de l’Italie. Le complexe se compose d’une série de bâtiments. L’église ronde a été construite entre 1110 et 1130. Son titre original au Saint-Sépulcre et sa forme la placent parmi les exemples les plus significatifs d’églises construites à l’imitation de la rotonde du Saint-Sépulcre à Jérusalem.

La chapelle de Valperga, de forme carrée, a été construite entre 1446 et 1467 par la volonté du prieur Giorgio Valperga et se caractérise par de remarquables frises en terre cuite attribuées par Francesco Filiberti d’Alessandria. Le cloître, avec des piliers circulaires et des voûtes croisées avec une texture de maçonnerie parfaite, n’a pris un aspect très similaire à celui d’aujourd’hui qu’au XVe siècle. Les pièces de la maison prieurale sont presque entièrement le résultat de l’intervention de 1930-31.

Le musée archéologique est installé dans le complexe de San Pietro depuis 1932. Constitué en grande partie de quatre collections données par des citoyens d’Asti entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle, le musée comprend des métaux préromains, des céramiques grecques, de la Magna Graecia et étrusques, ainsi qu’une importante collection de découvertes romaines : poterie en terre cuite et lampes à huile, cinéraire urnes, verres, bronzes. Une partie des matériaux romains provient d’objets funéraires provenant de tombes du 1er siècle après JC découvertes en 1879 à la périphérie ouest d’Asti. Dans la petite mais significative section égyptienne, il y a deux momies, les sarcophages en bois anthropomorphes relatifs, des vases canopes et une collection d’amulettes, d’ushàbti, de statuettes de divinités et d’autres objets de nature religieuse et funéraire.

LE MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE EST ACTUELLEMENT FERMÉ POUR RESTAURATION.