MALVASIA DI CASTELNUOVO DON BOSCO DOLCE DOC

Malvasia di Castelnuovo Don Bosco Dolce DOC est l’un des vins rouges piémontais qui, tant dans sa version tranquille que pétillante, a connu le plus de succès sur tout le territoire italien et au-delà. Le cépage Malvasia, de la variété particulière appelée Schierano, possède des origines très anciennes, remontant aux îles grecques et, en particulier, aux cultures d’une petite ville nommée Monembasia, construite à la pointe sud du Péloponnèse. Le vin produit avec ce cépage était même considéré, selon les mots de Marsile Ficin, l’un des plus grands représentants du platonisme de la Renaissance, le meilleur remède contre la peste. Au Moyen Âge, c’était le vin le plus apprécié, produit et vendu dans les villes de Crète et de Rhodes. Les premières importations de Malvasia ont atteint le territoire vénitien : c’est en effet dans cette région que le raisin a été mis sur le marché pour la première fois en Italie et renommé avec le nom sous lequel il est encore connu aujourd’hui. L’expansion des vignes de Malvasia di Schierano, également appelée Malvasia Nera une grappe courte, a rapidement atteint le Piémont et le vin Malvasia di Castelnuovo Don Bosco Dolce tire son nom de l’une des six principales municipalités dans lesquelles sa production est bien établie. Sa notoriété grandit également avec la diffusion d’un texte informatif, Le vigneron italien, écrit par San Giovanni Bosco, fils de vignerons. A ce jour, l’appellation DOC, reconnue depuis 1973, est réservée aux vins conformes aux exigences du Règlement de Production et répondant aux types Malvasia di Castelnuovo Don Bosco tranquille et Malvasia di Castelnuovo Don Bosco effervescent.

CARACTERISTIQUES ORGANOLEPTIQUES ET DEGUSTATIVES

Malvasia di Castelnuovo Don Bosco Dolce DOC se caractérise par la couleur rouge cerise incomparable et l’arôme intense des raisins d’origine. Le goût est doux en bouche, légèrement aromatique, harmonieux et jamais écoeurant. Il y a aussi des notes fruitées de framboise, de fraise des bois et de rose.
Quant au pétillant Malvasia di Castelnuovo Don Bosco, les dégradés de couleur vont du rouge rubis au rose clair, tandis que la mousse est très fine et persistante. Aussi pour ce type de vin, les notes et les arômes typiques des raisins doux utilisés dans la phase de production émergent au nez et au goût.

COMBINAISONS TYPIQUES RECOMMANDÉES

Encore Malvasia di Castelnuovo Don Bosco est excellent pour accompagner tout type de repas. Sa teneur en alcool particulièrement faible en fait un vin léger et agréable, tandis que grâce à son arôme intense, il convient pour accompagner même les entrées les plus épicées. Il est également suggéré de le combiner avec des seconds plats de viande, blanche et rouge, en particulier avec des rôtis, des carpaccio et des ragoûts. Le vin mousseux Malvasia di Castelnuovo Don Bosco est par contre excellent pour clôturer les repas et pour accompagner des desserts tels que le pandoro, le panettone, la génoise et le chocolat, les biscuits secs, les beignets et surtout les tartes décorées de fruits frais de saison. Si vous souhaitez le déguster avec des plats salés, les types les plus appropriés sont les risottos ou les plats principaux composés de fromages à pâte dure, de viande rouge et de légumes grillés. Grâce à sa fraîcheur et sa grande vivacité il est aussi très apprécié à l’apéritif de l’après-midi ou pour inaugurer des dîners avec de délicieuses mises en bouche.

ZONE DE PRODUCTION DE MALVASIA DI CASTELNUOVO DON BOSCO

La zone de production de Malvasia di Castelnuovo Don Bosco Dolce comprend le territoire des municipalités d’Albugnano, Castelnuovo don Bosco Passerano Marmorito, Pino d’Asti, Berzano S. Pietro et Moncucco Torinese. Il se développe sur des collines situées à au moins 400 mètres au-dessus du niveau de la mer, caractérisées par un sol qui repose sur des marnes claires du Miocène et qui ont une texture moyenne. La zone est pleine de pentes abruptes, principalement occupées par de grandes zones boisées capables d’atténuer les températures accablantes des mois d’été, sans empêcher une exposition adéquate au soleil.

CARACTÉRISTIQUES DE LA VIGNE

Les raisins utilisés dans la phase de production correspondent exclusivement à la variété Malvasia di Schierano, autrement connue sous le nom de Malvasia Nera à grappes courtes. Ils sont utilisés en pureté à 100% ou mélangés avec Freisa, qui doit cependant être utilisé dans un pourcentage ne dépassant pas 15%. La particularité de ces vignes réside dans leur parfum particulièrement intense, fruité et sucré.
Rendements de production : le rendement maximum fixé dans le Règlement de Production tant pour les vins tranquilles que pour les vins effervescents est de 110 quintaux de raisins, soit environ 70% par hectare, ce qui correspond à environ 77 hectolitres de vin.
Des indications particulières sont données pour les vignes plantées depuis moins de sept ans : en troisième année de plantation le rendement ne doit pas dépasser 5 700 kg par hectare, au quatrième 6 650 kg/ha, au cinquième 7 600 kg/ha, au sixième 8 550 kg /ha et enfin la septième année le rendement maximum est fixé à 9500 kg/ha.
Titre alcoométrique volumique global minimum : pour Malvasia di Castelnuovo DOC, le titre alcoométrique correspond à 10,5 % vol., Dont un minimum de 5,5 % vol. et en tout cas ne dépassant pas un maximum de 7% vol.
Acidité totale minimale : pour les deux types de vin, elle ne doit pas dépasser 5 grammes par litre.
Règles de viticulture : les vignobles pour la production de ces types de vins doivent avoir une nature argileuse, limoneuse, sableuse, calcaire ou des combinaisons de ces caractéristiques. Ils doivent nécessairement être situés dans une zone vallonnée, car les fonds de vallée et les terrains plats sont trop humides et insuffisamment exposés au soleil. Les vignobles nouvellement plantés ou régénérés doivent être constitués de 3 300 pieds par hectare, calculés sur un sixième de la plante. La culture doit également être développée sur un espalier avec une végétation montante et la taille n’est autorisée qu’avec les techniques traditionnelles de Guyot, d’arche et de cordon éperonné, ou d’autres méthodes appropriées pour ne pas compromettre la qualité des raisins. L’utilisation de l’irrigation d’urgence est autorisée.
Vieillissement et mise sur le marché : la Direction de Production permet l’enrichissement en sucres, à condition que cette opération soit réalisée dans le respect de la réglementation en vigueur. Pour être mis sur le marché, le vin doit être caractérisé, au moment du débouchage du récipient, par le développement de dioxyde de carbone provenant exclusivement de la période consacrée à la fermentation. Cette dernière s’effectue dans des bouteilles stockées dans des locaux à une température constante de 20°C et doit avoir une surpression maximale de 1,8 bar, due au dioxyde de carbone en solution.
Conditionnement : des bouteilles en verre de forme traditionnelle doivent être utilisées et la capacité totale doit être conforme à la réglementation en vigueur : elle ne doit pas être inférieure à 0,187 litre et ne doit pas dépasser 0,500 litre. Les bidons de 2 000 litres sont interdits.